Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
02 Sep 2013 - 18:24:31

Témoignage : La rilatine, a abattu ma vie

Bonjour, je suis étudiant, j'ai 20 ans.

Jadis perturbateur, de par mes attitudes et réactions excessives, mes instituteurs m'ont recommandé d'aller voir un psychiatre. Mes parents, aux vues de mes lamentables résultats, n'ont pas traîné et m'ont confié à un neuropsychiatre. Ce neuropsychiatre m'avait diagnostiquer une hyper-activité, et a proposer à mes parents, un peu de magie. La rilatine, au début, c'était génial, mes résultats écrasaient ceux des premiers de classe, mon cerveau était véritablement booster. Seulement, quelques années plus tard, après tests, l'on a constater une baisse de QI de 10. J'était à 170 et me voici à 160. J'ai fait ce test car je me trouvait un peu plus lent du bulbe. Je suis devenu paranoïaque aussi et de manière aiguë en prime. Je suis devenu d'un calme époustouflant, j'ai des problèmes cardiaques quand je prends ces cachets, et la dessus, mon neurologue me rassure, en me prescrivant un autre médicament pour le coeur ... Elle est belle la médecine. Je suis fermé a la limite de l'introverti. Tandis qu'avant on pouvait presque me qualifier d'exubérant. Je n'éprouve plus aucune difficultés au cours mais en revanche, les relations se font plus rares et je me ferme de plus en plus. De plus, je suis drogué et le reconnaît, car on ne s'en cache pas, c'est tout de même un dérivé d 'extasie. J'ai des maux de têtes insupportables quand je n en prends pas le soir. Ma vie à changer. Bien sur, je suis reconnaissant pour ce que cela m'a apporter au niveau étude,  mais moi, je ne me reconnais plus, et cela me fait peur... Je voulais faire neuro-chirurgien depuis que je suis petit mais mes mains tremblent désormais, cela m'est donc impossible, d'exercer le métier pour le quel j'aurais tout donner. La natation, sport que j'adore, et que je pratique aussi depuis que je suis tout petit, m'est désormais inaccessible, car mon coeur ne suivras plus. Même ma respiration en a pris un coup. De fait, si le coeur pompe mal, la compensation d'oxygénation se fera par l'accélération du rythme respiratoire, et donc l'endurance en est anéantie....  
Ma vie, mes espoirs, mon avenir, amadoué et trahi par la médecine, s'est envolée à jamais ...

Cordialement ...

Lien permanent vers l'article complet

http://ritaline.sosblog.fr/victimes-b1/Temoignage-La-rilatine-a-abattu-ma-vie-b1-p42.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)